Retraite : les auto-entrepreneurs maltraités par la caisse des professions libérales

01 Mai 15
Dans son dernier rapport annuel, la Cour des comptes épingle la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse des professions libérales, la Cipav. 
Outre une gestion jugée désastreuse et un rendement de son régime complémentaire en berne, les Sages de la rue Cambon dénoncent le triste sort réservé aux auto-entrepreneurs.

RESTEZ EN CONTACT AVEC MBE MARTINIQUE

Contactez-nous